Cheesecake à l’orange et à la mangue

Moi qui m’étais toujours contentée de fabriquer des faux, il était temps que je sorte de l’illégalité, et que je m’attaque enfin au grand, à l’unique, au seul VRAI CHEESECAKE, le cheesecake cuit! En bonne élève que je suis, j’ai donc appris sur le bout des doigts la petite leçon de cheesecake de Loukoum : étape incontournable si vous voulez réussir à coup sûr votre premier cheesecake! Je me suis décidée pour un mélange ricotta-fromage blanc, et pour le parfum, j’avais envie d’un sublime mélange d’oranges et de fruits de la passion, accord que le Maître nomme Satine et qui me fait complètement craquer… J’étais loin d’imaginer que le cours du fruit de la passion atteignait des sommets pareils hors du marché d’Aligre, et j’ai donc du me rabattre sur la mangue…

Pour un moule de 22 cm de diamètre:

  • 500 g de ricotta
  • 250 g de fromage blanc
  • 4 oeufs
  • 2 oranges
  • 2 citrons
  • 250 g de palets bretons
  • 70 g de beurre
  • 1/4 fêve tonka
  • 100 g de sucre
  • 1 mangue
  • 2 g d’agar-agar

Recouvrir le fond du moule à charnière d’un rond de papier sulfurisé. Réduire les palets bretons en miettes (au mixeur, c’est bien pratique), ajouter la fève tonka râpée et le beurre fondu, mélanger à nouveau, et étaler cette pâte au fond et sur les bords du moule à charnière. Laisser durcir au frigidaire le temps de préparer le reste du gâteau.

Préchauffer le four à 160°. Fouetter la ricotta et le fromage blanc ensemble jusqu’à ce que le mélange soit bien souple, ajouter 70 g de sucre, le jus des oranges et d’un citron ainsi que le zeste d’une orange finement râpé. Ajouter ensuite les oeufs un par un en prenant soin de bien les incorporer au mélange. Verser cet appareil sur le fond de biscuits, et enfourner pour une heure de cuisson. Laisser ensuite le cheese-cake refroidir complètement dans le four avant de le mettre au frais.

Mixer la mangue avec le jus du deuxième citron et le sucre restant et 10 cl d’eau. Prélever la moitié de ce coulis, le mettre dans une petite casserole avec l’agar-agar, et porter à ébullition pendant 30 secondes en remuant. Laisser tiédir et incorporer le coulis restant. Verser le coulis de mangue sur le dessus du cheesecake et laisser prendre plusieurs heures au frais.

Verdict: La consistance est vraiment très bien, ni trop dense ni trop humide, le gâteau est peu sucré mais très gourmand… c’était parfait, je recommencerai!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *