Mandoobar

Après le Gyozabar du Passage des Panoramas, bar à raviolis japonais dont le succès est tel qu’il a fait des émules avec un second établissement dans le Marais, j’ai découvert récemment les mandoos, raviolis coréens cuits à la vapeur, de l’excellent Mandoobar. 

Douze places autour d’un comptoir dans un restaurant de poche au cadre chaleureux et authentique, un service plein de gentillesse et de sérénité, et, au centre, le chef Kim Kwang-Loc, qui transmet avec passion son amour de la cuisine et de la culture coréennes.

IMG_7885

Pour les mandoos, on choisit entre viande (mélange de boeuf et de porc marinés), légumes (chou asiatique, tofu, ciboule et pousse d’ail) et kimchi (chou asiatique lacto-fermenté, porc, tofu). Pâte très fine, farce parfumée, cuisson minute à la vapeur… c’est un véritable régal.IMG_7889
Les tartares coréens, préparés à la minute, sont désarmants d’épure et de subtilité, tant le goût et la texture de la viande ou du poisson sont parfaitement mis en valeur : au-delà de la sauce de soja, graines de sésame et poivre de Madagascar viennent sublimer la viande de boeuf crue ;IMG_7897

 

poudre de piment coréenne et algues grillées relèvent le goût iodé et la texture ferme du thon.

IMG_7899

Un thé coréen, servi dans les règles de l’art, accompagne parfaitement le tout.

FullSizeRender

Les prix, entre 7 et 10 euros pour un panier de raviolis ou un tartare, sont extrêmement raisonnables, compte-tenu de la qualité des produits et de l’excellent moment que l’on passe au comptoir du Mandoobar.

 

Mandoobar
7 rue d’Edimbourg

75008 Paris

01 55 06 08 53

Fermé samedi midi et dimanche

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *